International Arbitration

Commission in a nutshell

The International Arbitration Commission concentrates on providing practical information on arbitration as the most common dispute resolution mechanism in international trade, commerce and industry. Arbitration is a truly international subject matter, and is therefore of particular interest to the members of AIJA.

In addition, arbitration is usually not taught at universities and/or law schools, and young lawyers depend on other sources of information on arbitration, and its differences to court litigation.

It is the goal of the Commission to inform its members about arbitration agreements and contractual arbitral clauses, the conduct of arbitration proceedings, the role of lawyers as party representatives, the position of arbitrators, and the recognition and enforcement of arbitral awards.

 

La Commission en un mot

La Commission d’Arbitrage, fondée en 1983, fournit des informations pratiques sur l’arbitrage comme mode usuel de résolution des litiges dans les domaines du négoce, du commerce et de l’industrie au plan international. L’arbitrage a une vocation véritablement internationale et présente, des lors, un intérêt particulier pour les membres de l’AIJA. En outre, l’arbitrage n’est généralement pas enseigné dans le cadre des études universitaires. Partant, les jeunes avocats dépendent d’autres sources d’information sur l’arbitrage et les différences entre celui-ci et les procédures judiciaires.

La Commission a pour but d’informer et éduquer ses membres sur les conventions d’arbitrage et les clauses compromissoires, la conduite des procédures arbitrales, le rôle et les capacités des avocats des parties, la position des arbitres et la reconnaissance et l’exécution des sentences arbitrales.

En particulier, la Commission parraine des séances et ateliers au congrès annuel et organise des séminaires pré-congrès et des séminaires annuels, et publie les résultats de ces séances à l’instar, par exemple, des publications sur l’arbitrage et droit de la concurrence, l'arbitrage institutionnel et les mesures conservatoires.